Les parapentes s'en donnent à coeur joie sous le soleil de Lima

Ça tremble un peu fort, non?

On se pointe à Lima avant midi mais nous sommes ralentis par le trafic. Huit millions de personnes génèrent tout de même son lot de congestions routières. On rate alors notre rendez-vous à l’ambassade du Brésil pour y déposer notre demande de visa.

On nous explique qu’on doit revenir le lendemain, avant midi, pour y soumettre notre candidature avec nos états bancaires des trois derniers mois, une photocopie de carte de crédit, un itinéraire de notre périple au Brésil et soixante-cinq dollars US. Un chausson avec ça!

Ambassade du Brésil
Ambassade du Brésil

Le jour suivant on a bien sur dû lever le ton pour expliquer au représentant de l’ambassade que nous n’avions pas de billet d’avion ou d’itinéraire confirmé par une agence car nous voyageons en voiture. Nous leur avons fait comprendre qu’ils n’ont rien à craindre, qu’on ressortira du pays… Paraît-il qu’ils ne font qu’appliquer la même médecine que le Canada impose aux brésiliens qui veulent venir dans notre beau pays?! Bref, ils sont plutôt envahissants et suspicieux.

Confortablement installés dans notre belle chambre au 11ième étage, notre idée de prendre une semaine de répit à Lima s’avère fort à propos. On doit attendre nos visas alors on en profite pour aller au gym à tous les matins, on reçoit le journal quotidiennement, on a une vue splendide sur Lima, les déjeuners sont fruités à souhait, la connexion wi-fi est performante, le lit est immense, on a même eu droit à la présence de l’équipe de soccer professionnelle Allianza… On est dans le grand luxe pour la première fois depuis un sapré moment et pour la quart du prix!! Vive Sky Auction et le Casa Andina!!

 

Le quartier Miraflores à Lima sied sur une falaise et à ses pieds se trouve le Pacifique et ses vagues déferlantes. Les adeptes du parapente et du surf profitent des largesses qu’offre l’emplacement de ce quartier. Un parc bien aménagé s’y trouve et les expats y déambulent en grand nombre. On retrouve tout ce qu’il faut pour passer un bon moment à Lima. Au point que nous pourrions considérer s’y installer, un jour!!

Notre top 5 de Lima

  1. Quartier Miraflores, ses restos cool, ses boutiques, sa falaise en bord de mer…,
  2. Parc sur l’océan pour courir, jouer au tennis, surfer… et voler en parapente,
  3. Centre d’achat chic avec un Tony Romas (on s’est retenu car on est au régime)
  4. Épicerie comme chez nous, Chez Wong! Oui, oui, les chinois sont prospères au Pérou,
  5. Centre historique et archéologique en plein centre-ville!

Un midi, alors que je jase avec mon père (skype), dans le confort de notre chambre. Le plancher, les fenêtres, les chaises, tout se met à vibrer? Quelques secondes plus tard, une deuxième séquence de vibrations sévit. Ni une, ni deux, je salue mon père et nous sortons de l’hôtel rapidement. C’est un tremblement de terre de 5,6 qui nous fout la trouille. On apprend alors que la terre tremble depuis toujours au Pérou!! Même les Incas bâtissaient en conséquence… Bienvenidos en Peru!!

Notre hôtel à Lima... en es`pérant que les petits blocs soient antiséisme
Notre hôtel à Lima… en es`pérant que les petits blocs soient antiséisme

Deux pneus de notre bolide sont percés de vis. On profite de notre congé de la route pour les faire réparer. Les deux gars qui attendent derrière nous en BMW M3 sont plutôt intrigués par notre plaque du Québec et nos bas de portes en « duck tape »!! Hi! Hi!

La communauté chinoise est très bien représentée au Pérou. À la fin du 19ième siècle, une vague d’immigrants chinois s’y sont pointés car le travail ne manquait pas. Ainsi aujourd’hui on peut facilement déguster des mets chinois dans une chifa et ce dans toutes les villes du pays. Les Péruviens sont d’ailleurs très friands des riz frits!

Les parapentes s'en donnent à coeur joie en cette journée ensoleillée de Lima
Les parapentes s’en donnent à coeur joie en cette journée ensoleillée de Lima

Notre semaine de vacances terminée au Casa Andina et toujours dans l’attente de nos visas brésiliens, on se pointe alors dans une auberge de jeunesse. On y passe une seule nuit. On a d’ailleurs la chance de pouvoir camper dans le SuzuCamp sur le stationnement de l’auberge. On passe alors de notre chambre du 11ième étage au confort de notre camion, ouf!!!

On prend finalement possession de nos passeports à l’ambassade du Brésil. On continue notre route sur la côte Pacifique en direction de Nazca. C’est là qu’on peut voir d’énormes figures tracées sur le sol désertique. Par exemple, du haut d’une tour d’observation, on peut voir un arbre, un oiseau… Il y a des centaines de ces géoglyphes qui ont été fait il y a plus de 1500 ans!!?? Plutôt surprenant que cet écosystème désertique conserve si bien ces images à même le sol.

La grenouille...ou les mains à Nazca
La grenouille…ou les mains à Nazca

À notre grande surprise, la côte pacifique nous réserve des apparitions plutôt uniques. On croise, quelques oasis au fond de canyons entre les montagnes. Ces îlots verdoyants nous offre la chance de goûter des olives, des clémentines et même du miel à l’eucalyptus!! Wow! Vraiment fascinant de passer du désert en bord d’océan à ces enclaves agricole au climat quasi parfait!!

Grande primeur… notre nouvelle collaboraton au site Moi mes souliers!! C’est le portail d’information francophone destiné aux globe-trotteurs en tous genres. Nous ferons régulièrement une chronique sur la forme et la santé en voyage. Allez voir notre premier article en cliquant sur le lien suivant: Étirer l’élastique en voyage.

Hasta luego chicos y chicas!!

 

9 réflexions au sujet de « Ça tremble un peu fort, non? »

  1. Allo les Amis,
    Nous sommes sur la terrasse, une bonne brise, un verre de vin et un bon steak et nous prenons plaisir à vous lire, nous, pas de problèmes de visa mais problème d’humidité, ça pourrait être pire!
    Vous revenez quand? Vous avez l’air en forme et heureux, hâte de vous voir!
    Bobecsxx

    1. Salut Lorraine et Jose!

      Que c’est agréable d’avoir de vos nouvelles!! En cette matinée froide…agrémentée de quelques flocons de neige sur le bord du lac Titicaca, nous vous envions et nous nous ennuyons de la terrasse et de la piscine!

      Nous n’avons pas de date de retour d’établie mais la fin de notre périple en Amérique du Sud approche.

      Profitez de la chaleur du Québec pour nous!

      M&M avec une tuque sur la tête

  2. Bonjour M et M,

    Merci encore de nous faire profiter de votre voyage. A la maison, c est vraiment l été. Pas question de trop s éloigner. Mais je vous envie un peu, et je crois que les souvenirs de ce voyage ne vous quitterons jamais tout au long de votre vie. Profitez bien de la vie  » maintenant  » !

    Ne pas attendre a 65 ans ! ( conseil des parents !)

    Bonne route !

  3. Contente de voir que tout va bien pour vous, merci pour le lien vers l’article et merci encore plus pour la nouvelle collabo! 😉 Coudonc, vous suivez les tremblements de terre, vous? 😉

Laissez-nous vos commentaires