Paradis turquoise

Tout juste avant la fin de l’année 2016, nous avons eu la chance de passer une semaine dans un paradis aux eaux turquoises… soit, au Club Med de Columbus Iles. Il est situé sur l’île de San Salvador, là où Christophe Colomb a touché terre pour la première fois en Amérique au cours de la nuit du 12 octobre 1492.

Pour ceux qui ne le savent pas, nous sommes des fans du Club Med (péché avoué, à demi pardonné). Nous apprécions nous retrouver dans un endroit où les sports sont au premier plan, où la nourriture est à la hauteur des calories que nous dépensons vu les nombreuses activités pratiquées au quotidien et où les G.O. (Gentils Organisateurs) font tout pour que nos vacances soient réussies.  On peut confirmer qu’encore une fois, ce fut mission accomplie!

Les activités sportives ne manquent pas!
Les activités sportives ne manquent pas!

Bien ce que ce Club soit davantage réputé pour sa tranquillité, nous n’avons pas été déçus. Nous avions une belle chambre avec vue sur la mer. La température était très clémente. Parfait pour les gens qui n’aiment pas souffrir de la chaleur. Une bonne brise souffle assez constamment.

Notre chambre avec vue sur la mer
Notre chambre avec vue sur la mer

Nous avons joué au tennis, fait du yoga, de la voile, de la planche à voile, du snorkeling, du surf à pagaie (stand up paddle board), du jogging et du stretching… car après tout ça, le corps en a besoin!

Quelques atouts de ce Club; il y a moins de 500 invités. Tout est proche… pas besoin de marcher des heures pour se rendre du resto aux activités ou à sa chambre.

La majorité des G.M. (Gentils Membres) sont des  français suivi de près par des Canadiens (Québécois). Il y a quelques Américains… mais la langue de prédilection est le français! La majorité des G.M. sont âgés de plus de 45 ans…

La bouffe est tout simplement sublime. On a mangé plus que notre part de pâtisseries, pains, steak de thon, steak de boeuf, agneau, veau, canard, crevettes, tartares, carpaccios, ceviche, soupes asiatiques, … On ne peut pas passer sous silence les cocktails de qualité : mojitos, pina colada, smoothies, ahhhh!!!

Le « check in » du vol de retour se fait directement au Club Med. Vous pouvez donc aller chercher votre carte d’embarquement (écrite à la main!!) et déposer votre valise en maillot et retourner profiter de vos précieuses minutes de vacance! Tout est tellement à proximité que nous avons même pu aller à l’aéroport à pied! Une dizaine de minutes de marche. Imaginez!

Petit bémol; le vol direct à partir de Montréal décolle le mardi. Par contre, vous prenez place dans un petit avion et moins de 4h après avoir décollé, vous êtes au chaud. Sinon, il est possible de s’y rendre à partir de la Floride avec American Airlines ou de Nassau avec Bahamas Air. La France offre aussi un charter régulier.

Coucher de soleil et clairs de lune impressionants
Coucher de soleil et clair de lune impressionnants
Les délicieux mojitos sirotés près du sapin de Noël
Les délicieux mojitos sirotés près du sapin de Noël

Quotidiennement, nous allions courir sur la route qui fait le tour de cette petite île longue de 19 km et large de 8 km. Les Bahamiens conduisent à gauche, héritage de la colonie anglaise. Nous étions aussi à courte distance du petit village de Cockburn Town. Un peu hétéroclite et définitivement dépaysant. Un détour par le magasin général nous amène d’ailleurs à une autre époque.

El Salvador, Bahamas
El Salvador, Bahamas

Le paysage est celui d’un marais (il vaut mieux se badigeonner de chasse moustique à la brunante car les micros mouches sont voraces malgré la petite jeep à boucane anti-mouche qui passe 2 fois pas jour)… l’île dont la partie centrale est composée de plusieurs lacs communicants est entourée par un récif de corail et d’une mer bleue turquoise qui change de couleur en fonction du soleil et des nuages qui passent. WOW!! San Salvador est l’île la plus à l’est des Bahamas.

Club Med Colombus Isle
Club Med Colombus Isle

Si vous voulez réserver votre prochain voyage, contactez Marie-Anne qui est détentrice d’un permis de conseillère en voyage. Elle offre des rabais Club Med pour les amis…

Nous en profitons pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2017 remplie de bonheur, de voyages et de santé!!

De pilote à passager

Nous atterrissons à Fort Lauderdale en Floride. On se retrouve alors dans LA capitale du monde des croisières.  Nous faisons trois croisières l’une après l’autre.

Certains d’entre vous pensent peut-être que nous avons gagné le gros lot… et bien non. On magasine (beaucoup!) sur quelques sites et on réussit à s’en sortir à prix décent!! Les croisières que nous avons choisies nous coûtent environ 1000$ pour deux par semaine! Vacations to go et Crucon sont nos sites de prédilection. Évidemment, il faut oublier les balcons, couper dans l’alcool et les excursions pour réussir à respecter (ne pas totalement bousiller) notre budget. Chose certaine, on mange et on profite des installations au même titre que tous les autres passagers!!

Après un an de voyage, il est venu le temps de passer de pilote à passager!! On a besoin de repos et de changement. On veut réduire le nombre de décisions à prendre au quotidien. On ne veut plus chercher pour de l’essence, de la nourriture, une auberge, une excursion, un site à visiter… Bref, on ressent le besoin de faire confiance à un capitaine.

Il n’en demeure pas moins qu’un bon truc pour économiser est de faire ses recherches sur les destinations où l’on s’arrêtera. On peut alors préparer ses excursions soi-même. De toutes façons, les agences de tourisme, les taxis et les bus attendent les croisiéristes à la sortie du bateau pour vous offrir leurs services. Il ne reste plus qu’à négocier!! Généralement, on réussit à obtenir les mêmes excursions que sur le bateau mais à la moitié du prix sans travailler très fort!!

Coral Princess

On se fait livrer le café à tous les matins à la cabine!! Il fait beau et chaud donc on profite des nombreux bains tourbillons et piscines. De plus, les employés sont très accueillants et serviables… Sur le coup de midi, le capitaine nous explique où l’on se trouve sur l’Atlantique! Nous apprécions (un peu trop même) la nourriture. On a droit au cinéma en plein air sur le pont à tous les soirs, avec popcorn bien sûr!

Cinéma en plein air sur le Princess et soirée chic en préparation
Cinéma en plein air sur le Princess et soirée chic en préparation

 

Sur le Coral Princess... pas facile pour la ligne
Sur le Coral Princess… pas facile pour la ligne

Les escales: Aruba, sans façon. La vieille ville de Cartagena et l’accueil des Colombiens est à ne pas manquer! Le canal de Panama est fascinant! Colon est sans intérêt. Puerto Limon est surprenante pour sa rue piétonne et ses paresseux! Grand Cayman permet de nager avec les poissons… gratuitement!

Aruba... le fait d'avoir visité le dimanche et d'avoir eu de la pluie n'a certainement pas aidé à notre opinion mi-figue mi-raisin
Aruba… le fait d’avoir visité le dimanche et d’avoir eu de la pluie n’a certainement pas aidé à notre opinion mi-figue mi-raisin

 

Cartagène et son port nous ont rappelé de beaux souvenirs
Cartagène et son port nous ont rappelé de beaux souvenirs
Cartagène et sa vieille ville
Cartagène et sa vieille ville
On rencontre Jonathan à Limon au Costa Rica
On rencontre Jonathan à Limon au Costa Rica
L'expérience ultime du canal de Panama
L’expérience ultime du canal de Panama
Un charmant paraisseux
Un charmant paraisseux
Superbe eau turquoise de Grand Cayman
Superbe eau turquoise de Grand Cayman
Grand Cayman
Grand Cayman

Carnival Liberty

Il y a quatre escales à l’horaire. Half Moon Cay est une plage de rêve, sable fin, eau turquoise et vagues douces!! St-Thomas USVI est une dépendance Américaine qui est très prisée par les propriétaires de gros yachts qui s’y prélassent pendant l’hiver. San Juan, Puerto Rico est l’endroit où les Espagnols ont construit plusieurs forts…c’est une visite intéressante. Finalement, on passe par Grand Turk, site de l’amerrissage des premières capsules spatiales Américaines! Impressionnant et fascinant à la fois!

San Juan... Puerto Rico, isla del encanto porte bien son nom
San Juan… Puerto Rico, isla del encanto porte bien son nom

 

Incroyable plage privée de Half Moon Cay
Incroyable plage privée de Half Moon Cay
St-Thomas, ville où il y a encore des rumeurs de trésors cachés
St-Thomas, ville où il y a encore des rumeurs de trésors cachés
Grand Turk... plage et voyages dans l'espace
Grand Turk… plage et voyages dans l’espace

On mange également (!!!) très bien à bord du Carnival! L’ambiance y est définitivement plus à la fête et il y a toujours un spectacle en cours pour vous divertir! Il y a même des glissades d’eau… Le summum est que l’on a droit à un concours de « booty shake » sur le bord de la piscine!! C’est une grand-mère afro-américaine qui remporte la palme du brassage de fesses!!! Hilarant!!

Les soirées chics sont respectées et les gens en profitent pour se faire prendre en photo. De notre côté, un des nombreux « thrift shop » GoodWill en Floride nous permet de respecter le code vestimentaire. C’est l’équivalent de nos Village des Valeurs ou Renaissance.  Je me trouve un veston et des souliers, MAG se déniche une camisole à paillettes et des sandales à talons hauts!! Le tout pour la modique somme de 30$!!

Sur le Carnival Liberty... avec nos vêtements du Thriff Shop
Sur le Carnival Liberty… avec nos vêtements du Thriff Shop

 

Norwegian Epic

On débarque du Carnival qui est à quai à côté de notre prochain bateau, le Norwegian Epic! C’est le plus gros bateau sur lequel on a la chance de mettre les pieds de notre vie… 4500 passagers et plus de 2000 employés!!

Invasion de chaises roulantes électriques, ogres et paresseux
Invasion de chaises roulantes électriques, ogres et paresseux

Norwegian se targue d’être le croisiériste permettant le « freestyle cruising »! Aucun passager n’a d’heure de souper précise. Au lieu de faire la file, on nous remet un « beeper » et une flûte de mousseux, histoire de nous faire patienter. Le nombre de passagers fait que les employés sont très occupés et le service en souffre inévitablement. L’offre d’activités et le design moderne du bateau compensent. On teste les glissades d’eau, le mur d’escalade, l’immense gym… Impossible de s’y ennuyer.

Sur le Norwegian Epic
Sur le Norwegian Epic…bateau au design moderne
Lecture, glissades d'eau et escalade sur le Norwegian Epic
Lecture, glissades d’eau et escalade sur le Norwegian Epic

Les escales nous permettent de visiter à nouveau St-Thomas USVI. On passe ensuite par St-Marteen, un joli village en bord de mer avec un beau «boardwalk», de l’eau turquoise et des communautés Néerlandaises et Françaises qui s’y côtoient. On termine par Nassau aux Bahamas. Il y a déjà quatre autres bateaux de croisière qui y sont accostés. C’est une destination très populaire et il y a beaucoup de monde en ville. Évidemment, le complexe Atlantis recueille sa large part des dollars des touristes.

Nassau, Bahamas
Nassau, Bahamas
St-Marteen
St-Marteen
St-Thomas et le superbe Disney Fantasy
St-Thomas et le superbe Disney Fantasy

La vie des gens riches et célèbres pour nous se termine alors que nous sortons avec nos sacs sur notre dos et que nous marchons du terminal maritime vers le métro de Miami.