Black Saturday, la campagne entre Melbourne et Sydney

Que préférez-vous du camping? La cuisine en plein air? Se réveiller avec le bruit des oiseaux? Pour notre part, ce qui donne une grande partie du charme, ce sont les feux de camp. Rien de mieux que jaser (ou rester dans la lune) autour d’un feu.

En Australie, on doit se passer de ce luxe pour une majorité d’endroits. Les feux de brousse sont tellement fréquents et dévastateurs qu’ils ne peuvent pas prendre la chance de les occasionner.

Quelques semaines avant notre passage a eu lieu un terrible incendie qu’on a nommé, Black Saturday. Les différents foyers d’incendies ont fait plus de 230 morts et des destructions importantes (365 000 hectares, 1 000 maisons). Il nous est même arrivé de passer à travers des forêts encore fumantes plusieurs semaines après l’incendie.

Melbourne à Sydney zoom
Melbourne à Sydney zoom
Melbourne à Sydney en vélo
Melbourne à Sydney en vélo

On s’ennuie d’autant plus du feu que les nuits peuvent être vraiment fraîches. L’automne dans le sud de l’Australie, on frôle les 10 degrés la nuit. On s’est même réveillés avec de la neige à Orbost. Il faut quand même avouer que c’est exceptionnel. Mais disons qu’un petit feu ne fait pas de torts à ces températures.

Le parc Tarra-Bulga et les ravages des feux de brousse
Le parc Tarra-Bulga et les ravages des feux de brousse
Refuge bien apprécié, conversion en back-packer pour un petit bout de bus et tempête de neige!
Refuge bien apprécié, conversion en back-packer pour un petit bout de bus et tempête de neige!
Paradis des observateurs d'oiseaux... les Loriquets arc-en-ciel sont particulièrement spectaculaires
Paradis des observateurs d’oiseaux… les Loriquets arc-en-ciel sont particulièrement spectaculaires

L’Australie c’est grand. On le savait… mais honnêtement, rouler près de 1000 km sans voir une ville de plus de 12 000 habitants, c’est difficile sur le touriste. Camping de base, activités limitées, réparations de vélo compliquées car pas de pièces (ou de réparateurs!), pas d’épiceries ou de restos dans quelques villages où on a passé, villes qui deviennent complètement mortes à 18h. On a eu besoin de se nourrir au dépanneur à quelques reprises!

On évite le pénible rituel d'enlever et remettre les bagages du vélo
On évite le pénible rituel d’enlever et remettre les bagages du vélo
Mount Agony!! Au moins on est avertis de ce qui nous attend! Nos premiers 1000km au compteur et un pick-a-plank bridge
Mount Agony!! Au moins on est avertis de ce qui nous attend! Nos premiers 1000km au compteur et un pick-a-plank bridge

Top 5: Rouler en vélo de Cowes à Sydney
1. Passer quelques nuits dans le Parc National de Tarra Bulga où nous avons rencontré Graham, un sympathique cycliste australien qui fait pousser sa luzerne et qui nous a donné un coup de main avec la mécanique de nos vélos. Ce parc est en fait une forêt tropicale où l’on a le droit de faire des feux (une chance parce que ce n’était pas chaud!).
2. La « rail trail » superbe route tranquille ou l’on peut vraiment se perdre dans ses pensées.
3. Notre réparation de pneu et de dérailleurs à la Mc Guiver. Ce qui est arrivé : nous aurions dû permuter les pneus pendant notre journée de congé car le pneu arrière de Martin était pas mal usé. Pour ce qui est du dérailleur… il y avait tellement de branches au sol que c’était pratiquement une bombe à retardement. Une branche s’est prise dans la roue et a amoché le dérailleur. Quand on est à 50 km du plus proche village, ce n’est vraiment pas pratique!
4. Rendus au village d’Orbost, pas de réparateur de vélo mais nous avons survécu grâce à l’aide de Teresa et Mike… Ils s’occupent de la poste nationale! Ils nous ont permis de se rendre à Edenen autobus et de  transporter nos vélos (par le camion de la poste!!) car les bus ne les prenaient pas. On a ainsi pu aller faire changer le dérailleur de Martin dans une ville de grandeur normale (3000 habitants!) et par le fait même, éviter 150 km d’autoroute sinueuse avec des camions de bois qui roulent à toute vitesse.
5. Bermagui: Un café et une crème glacée sur le bord de la route au soleil vers 3h pm, un coucher de soleil à travers les palmiers et une nuit à entendre le bruit des vagues.

La vie australienne en bord d'Océan
La vie australienne en bord d’Océan
La East Gippsland Rail Trail... une charmante piste de 100 km de long dans les bois.
La East Gippsland Rail Trail… une charmante piste de 100 km de long dans les bois.
Bermagui
Bermagui
Tarra Bulga National Park avec Graham
Tarra Bulga National Park avec Graham

Top 5 :  Après 40 jours de camping…dormir dans un hôtel à Sydney
1- Dormir dans un lit confortable avec draps blancs (et toilette à moins de 5 pas);
2- S’endormir devant la télé allumée;
3- Se promener pieds nus sur le tapis;
4- Prendre sa douche sans gougounes;
5- S’essuyer avec une grosse serviette en ratine.

Top 5 « sightseeing » à Sydney
1- Sydney Opera;
2- Darling Harbour (il faudrait faire ça a Montréal!!). C’est le principe du Vieux-Port de Montréal mais ils ont bien aménagé avec boutiques, restos, bars;
3- King’s Cross… leur genre de plateau Mont-Royal;
4- Hyde Park Barrack;
5- Jardin Botanique et le Government House.

Le célèbre Opéra de Sydney
Le célèbre Opéra de Sydney
Incontournables de Sydney: Hyde Park Barracks et Government house
Incontournables de Sydney: Hyde Park Barracks et Government house
Sydney: Profiter de la vie au bord de l'eau!
Sydney: Profiter de la vie au bord de l’eau!

Top 5 après 30 jours dans des petits villages
1- Le dépaysement dû au caractère cosmopolite de la ville… Par moments, on se croirait à Singapore;
2- Marcher sans but mais continuellement « tomber » sur quelque chose de fascinant et intéressant;
3- Visiter des superbes musées et finalement en apprendre un peu sur l’histoire de l’Australie et de ses habitants;
4- Participer au Night life (ok au moins jusqu’ à 20h30!);
5- Partir l’esprit en paix sans se soucier des heures d’ouverture (ou plutôt de fermeture) des épiceries car elles sont CERTAINEMENT ouvertes plus tard que 18h!

On est à environ 16 000 km de la maison
On est à environ 16 000 km de la maison
Le cadeau de choix pour la belle-mère!!
Le cadeau de choix pour la belle-mère!!

Pédaler avec le Premier Ministre!

Nous roulons en Australie sur la Great Ocean Road. C’est une superbe route en bord de mer qu’on pourrait comparer au Big Sur en Californie. On roule lentement et on se fait dépasser (assez rapidement) par un groupe de cyclistes qui nous salue et nous prennent en pitié à cause de nos bagages. On blague avec eux, ils sont sympathiques… comme la majorité des Australiens. On les rejoint alors qu’ils prennent une pause-café. C’est alors que nous discutons avec eux en leur disant qu’on vient du Québec.

-L’un d’eux s’exclame : oui! Jean Charest est votre premier ministre!

-Euh ! oui… vous connaissez Jean?

C’est alors qu’on apprend qu’il était premier ministre de la province de la province de Victoria et qu’il a rencontré Jean. Ils nous aident à trouver un Koala… le seul qu’on a eu la chance de voir durant notre séjour de deux mois en Australie. Avant de partir, ils nous demandent :

-Jusqu’où vous allez comme ça.

-Brisbane… (Quelques 2 000 km plus loin au nord)

-Vous pouvez prendre l’avion vous savez!

On a bien rit…

Koala sur la Great Ocean Road
Koala sur la Great Ocean Road

Nous avons réussi à confondre nos amis et parents proches lorsque nous avons décidé de publier des souvenirs de notre premier long voyage « autour du monde ». On nous avait posé une quantité notable de questions sur notre expérience en cyclotourisme suite à notre voyage de vélo en Andalousie. On a donc pensé faire vivre le blogue en vous proposant d’autres péripéties. Voici le 1er article de cette série sur l’Australie à vélo.

trajet Great Ocean Road
trajet Great Ocean Road
Zoom trajet Great Ocean Road
Zoom trajet Great Ocean Road

Top 5 Melbourne

1- Voir notre premier signe de traverse de Kangourou sur le bord de la route (un peu comme les chevreuils pour nous).
2- Voir un Airbus 380 nous passer au-dessus de la tête!
3- Voir le Grand Prix (arriver la veille en vedettes)… wow les mini Cooper et des accidents de F1 pour mettre du piquant!
4- Être dans un pays ou Pâques est célébré…et voir le chocolat partout!!
5- Avoir une connexion internet WIFI dans la tente!

Great Ocean Roadr

Great Ocean Road : le camp d’entrainement

Top 5 FAAANTASTIC (prononcer FAINTASTIC)
1- Rencontrer deux cyclistes qui sont partis de San Francisco il y a 8 mois…ils ont fait une bonne partie de l’Amérique du Sud en vélo, la Nouvelle-Zélande et puis la Tasmanie. Disons qu’au niveau de l’équipement, on faisait un peu pitié à côté d’eux et de leur tandem fait sur mesure… Mais il faut avouer que lui mesure 7` et elle pas bien plus que 5`.
2- Voir nos premiers Kangourous et Koalas dans la nature.
3- Rouler sur un superbe chemin de terre pendant une heure sans croiser de voiture: the « Old Great Ocean Road ».
4- Voir nos premiers perroquets; les « cookatooooosss ».
5- Vue de la côte à 7h am avec les surfers dans l’eau… en présence d’un soleil aveuglant!!!

Great Ocean Road3r

Great Ocean Road7r

Top 5 YOU CAN DO IT MATE (prononcer MAAAAITE)
1- Arriver à Warrnambool en train et se rendre à notre camping à la pluie battante. Ça va être SUUUUUUUPER le fun!! Pourquoi avons-nous décidé de faire du vélo et du camping encore?!
2- Monter jusqu’à Lavers Hill…une vingtaine de kilomètres de montée. Lorsqu’une ville a « hill » dans son nom, il faut se méfier!!! Nous en vélo, on s’en est vite rendu compte. Malheureusement un pauvre « mate » a brulé son moteur de char en faisant le même trajet!! Nous sommes arrivés au village (trou mais en haut d’une montagne) autour de 4 pm et il était déjà en train de constater les dégâts. On soupait avec lui à 8h pm au resto du village… la remorqueuse et leur taxi sont arrivés juste après. Aouch! Ça fait un « tour de machine » sur la Great Ocean Road qui revient cher.
3- Visiter la forêt tropicale sans se faire complètement dévorer par les moustiques.
4- Payer 50$ pour un site de tente à Lorne… toutes les excuses sont bonnes pour charger le double du prix régulier. Là, c’était les vacances de Paques. Déjà qu’à 25$ ce n’est pas donné!
5- Sortir vivants de l’effondrement d’un arbre sur notre tente. Ok pas un arbre mais une maususse de grosse branche en tout cas…

Great Ocean Road8r Great Ocean Road9r

Top 5 YOU DID IT MATE 
1- Descendre pendant près de 30 minutes… la récompense de la montée de Lavers Hill
2- Monter la tente sur l’heure du lunch pour faire sécher la rosée du matin (il y en avait tellement que ça dégoutait du sac de la tente…et on pensait que c’était la bouteille de Gatorade qui coulait!)
3- Se cuire un bon repas sur une plaque BBQ gratuitement!
4- Rencontrer un budget de 80$/jour (une fois par semaine au moins non?)
5- Sortir du camping à 7h am… prêt pour une belle longue journée de vélo!

Great Ocean Road10r

Top 5 « G’DAY MATE », what did you discover and enjoy today?
1- 12 Apostoles
2- Wye River et son club cycliste
3- Marche dans la forêt tropicale
4- Championnat de surf et Kelly Slater
5- Apollo Bay et son look un peu « Old Orchard ». En tout cas l’eau est à la même température.

Great Ocean Road1r

Great Ocean Road2r Great Ocean Road4r