De l’Amazonie au Pacifique par la Cordilière des Andes

C’est samedi matin,  on a mal dormi,  il pleut, l’ordi est chez le réparateur sans solution, il n’y pas d’eau chaude à l’hôtel… bref, ça va mal. On prend la route vers 13h et au détour d’une courbe, radar policier. On roule à 71km/h dans une zone de 60km/h. On nous demande 95$??? On nous explique que la limite est de 100km/h en ligne droite mais de 60km/h en courbe. On trouve ça très cher…et spécial comme règle.  Je commence à m’énerver et ma blonde se met à pleurer… Le policier nous laisser repartir sans payer!! Merci Marie-Anne!! Hi!Hi!

On retrouve les montagnes, superbes paysages de falaises, cascades, canyons sur notre route vers Banos de Agua Santa. Les gens passent par cette ville pour trois raisons; La Vierge qui fait des miracles, les eaux thermales et le rafting, canyoning… les sports extrêmes. Ça amuse les grands comme les enfants!!

Top Banos de Agua Santa:

  • Traitement au bano de cajon! Caisson de bois rempli de vapeur et de feuilles d’eucalyptus dans lequel on s’enferme (seule la tête est sortie) pour 10 minutes suivi d’un rinçage choc à l’eau froide. On répète quatre fois et on est Top Notch!
  • TV cablée avec de bons films comme… The Italian Job et The Accused!!
  • Vue sur la Virgen de Agua Santa
  • Eaux thermales: il existe deux piscines publiques où les gens ont l’air de vraies sardines dans les bassins thermaux… non merci!
  • Sports extrêmes: Zip-line d’environ un kilomètre au-dessus d’un canyon archi-profond… on a aussi décidé de passer notre tour, ce n’est pas drôle de vieillir! Mais on a quand même donné au rafting: Cliquez ici pour voir notre vidéo de Rafting en Equateur
    Pour les braves!
    Pour les braves!
    Soupe à Banos de Agua Santa
    Soupe à Banos de Agua Santa

    Le domicile de la Virgen de Banos d'Agua Santa
    Le domicile de la Virgen de Banos d’Agua Santa

On continue notre route en montagne pour se rendre à la Laguna de Quilotoa. Lac qui sied au fond d’un cratère de volcan. L’eau est bleue azur… par temps ensoleillé! Malheureusement, ce sont les nuages et le froid qui nous attendent. On est à 4000 mètres d’altitude alors on sort les gants et les tuques.

Un peu seuls!
Un peu seuls!

On travaille très fort pour se faire un feu dans notre petit foyer de chambre. La rareté de l’oxygène n’aide pas… même les allumettes en arrachent?? Ça prend de la tire et du souffle sinon le feu ne ‘poigne pas’. On se dit que les autres touristes moins motivés et moins pyromanes que nous vont dormir au froid. Mais non… ce sont les Quitchuas qui leur partent un feu… avec rien de moins extrême que de l’essence (pas cher en Équateur). Ça sent un peu mais le feu se part en 5 minutes! Voir notre vidéo: Un feu en altitude

À maison les tout-petits!
À maison les tout-petits!
L'agriculture à 4000 mètres d'altitude
L’agriculture à 4000 mètres d’altitude

Top Quilotoa :

  • Respirer l’air pur et frais sans poussière ni pollution!
  • S’endormir au son du feu qui crépite!
  • Admirer la beauté de la lagune dont l’eau est si limpide.
  • Être accueillis par les Quitchuas tout en sourires (surtout quand ils ont quelque chose à nous vendre…)
  • Voir les moutons, les lamas, les vaches qui broutent à 4000m d’altitude!!
  • Rencontrer une quantité surprenante de touristes passant par ce site éloigné… On était plus d’une douzaine au souper de notre auberge!!
Au détour d'une courbe...
Au détour d’une courbe…

 

Il fonctionne toujours comme une Timex!!
Il fonctionne toujours comme une Timex!!

 

Solnours à la Lagune de Quilotoa
Solnours à la Lagune de Quilotoa

 

À la recherche d’un peu de chaleur, dès le lendemain matin, on repart en direction de la côte Pacifique. On quitte les hauteurs du centre du pays pour le niveau de la mer avec grand plaisir! Les paysages de montagnes sont vraiment à couper le souffle mais nos rhumes nous poussent à se rendre en bord de mer. On se pointe finalement à Pedernales. C’est un village de pêcheurs où les touristes étrangers ne vont pas. D’ailleurs on se rend compte rapidement que nous sommes des étrangers de par le regard des gens. Les Équatoriens, eux, y vont à Pedernales à en voir le nombre d’hôtels dans la ville.

Rendez-vous sur le fil à 20h
Rendez-vous sur le fil à 20h
Shortcut de taxis à Pedernales
Shortcut de taxis à Pedernales

Il y a même une Chifa Chino dans ce village. On a décidé d’essayer ce resto chinois pour faire fantaisie!! Le serveur, un chinois qui habite le pays depuis seulement quatre ans, a changé de nom pour le suivant; Colon comme Christophe!! Il nous a adoptés rapidement car il essaie d’apprendre l’anglais et éprouve beaucoup de difficulté avec la prononciation. Évidemment, il est incapable de prononcer les ‘r’ qu’il remplace invariablement par des ‘l’. Par exemple; on dit fried rice et non flied lice!! On a bien rit! Son espagnol est aussi difficile à comprendre pour la même raison…

Notre Chifa...Colon
Notre Chifa…Colon

On poursuit ensuite sur la côte jusqu’à Puerto Lopez. On y trouve un lot de touristes car on peut faire une excursion à l’Isla de la Plata. On surnomme cet endroit le Galapagos des pauvres. En effet pour 25$ on peut visiter l’île et voir des oiseux plutôt uniques (fous à pattes bleues, frégates…) et des créatures marines de plusieurs sortes. Bref, on y est allé et pendant une petite saucette on a même rencontré une raie manta qui nous a fait peur!! Voici la vidéo Surprise! C’est une raie!

Les frégates mâles font les beaux
Les frégates mâles font les beaux
Le "blue footed booby" ou fou à pattes bleues
Le « blue footed booby » ou fou à pattes bleues
Y'avait pu d'pattes noires en stock!
Y’avait pu d’pattes noires en stock!

On a aussi droit à une belle journée de soleil pour profiter de la plage protégée de Los Frailes. Accès gratuit mais sans alcool, ni cigarettes, on y vend des friandises et de l’eau. Pas de poubelles, des gardes nous surveillent pour qu’on reparte avec nos déchets… C’est vraiment très propre. C’est également un très grand contraste avec la plage de Puerto Lopez qui est jonchée de déchets. On s’est retenus pour ne pas appeler le maire de la ville.

Notre installation contre le soleil à la plage de Los Frailles
Notre installation contre le soleil à la plage de Los Frailles
Repos mérité des grippés à la plage de Los Frailes
Repos mérité des grippés à la plage de Los Frailes

Les vagues du Pacifique sont très puissantes. Seuls les jeunes adultes s’aventurent dans l’eau pour se faire littéralement renverser et en perdre leur maillot de bain. Nous avons testé!!

3 réflexions au sujet de « De l’Amazonie au Pacifique par la Cordilière des Andes »

  1. Magnifiques photos, et vidéos, Aventures pleines de surprisses . Continuez votre périple et merci pour vos reportages si intéressants.

    1. Bonjour Jean,

      C’est un plaisir d’avoir de tes nouvelles, nous continuons notre périple de plus belle…

      On est entré au Pérou depuis quelques jours et on passe le weekend sur la côte pacifique!!!

      À propos, on est à la recherche de commanditaires pour continuer jusqu’au printemps 2014, histoire de continuer à te faire découvrir encore plein de choses!!!! Hi!Hi!Hi!

      à plus

      M&M

Laissez-nous vos commentaires