Catégories
Asie Uncategorized Vietnam

Ho Chi Minh City (Saigon) et le delta du Mékong

Top 5 premières impressions du Vietnam

  • Pays facile pour les touristes… bus, avions, tours organisés.
    • Le coût de la vie n’est vraiment pas cher. On peut relaxer un peu plus… et se payer des petits luxes
    • Les suits de lycra des femmes… on dirait des pyjamas. Ça a l’air tellement confortable. Il faut dire qu’on a besoin d’avoir un peu de souplesse dans les vêtements pour garder leurs positions accroupies style un peu yogi.
    • C’est plus grouillant que le Laos et le Cambodge… ils semblent un peu plus stressés.
    • Le trafic et la conduite. Ayoye!!!

Top 5 Ho Chi Minh City (Saigon)

  • Dormir dans une chambre de la maison d’une famille située dans une ruelle
    • Musée de la guerre… intéressant et ça nous pousse à vouloir en apprendre plus.
    • Café vietnamien fait à la tasse (Martin l’aime mais pas moi parce qu’il est super fort et ils mettent du lait condensé sucré quand on veut du lait)
    • Shopping… les prix sont vraiment bons après un peu de négociation. On (j’ai) acheté des draps de soie, des produits Lancôme, un album photo avec la couverture en laque et un t-shirt Lacoste)
    • Le nombre incroyable de motos dans la ville… et traverser la rue sans se faire frapper. Disons qu’ils n’ont pas suivi le cours de conduite de chez Lauzon. Ils arrivent en contre-sens et s’engagent sur la route sans même regarder. C’est spécial…

Top 5 Delta du Mékong

  • Voir comment sont fabriqués des bonbons à partir de noix de coco ainsi que les nouilles de riz.
  • Marché flottant avec des barges remplies de melons, ananas ou noix de coco.
  • Des ponts dessinés et financés par les Australiens et les Japonais
  • Bar internet à Can Tho… deux utilisateurs, deux heures d’internet et une bière = 1.50$!!!!!!
  • Rencontre de Yum… Vietnamien « boat people » qui reste à Québec depuis près de 25 ans. Super gentil… il a un resto à Québec sur la rue St-Vallier : Restaurant Kim. Ils sont arrivés en Thaïlande puis à Montréal car on leur avait demandé de choisir parmi les pays qui accueillaient des refugies. Après quelques semaines de quarantaine à Longue-Pointe ils sont déménages à Anjou chez une tante qui était déjà installée au Québec.

Laissez-nous vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.