Le berceau des Amériques…

Camion bien chargé!
Camion bien chargé!

Le nord du Pérou n’a pas bonne réputation et malheureusement reçoit peu de touristes. Probablement que les avertissements des guides de voyage nous informant des attaques « choke & grab » sur les sites archéologiques n’aident pas à populariser la destination. Quant à nous, après un mois de pluie quotidienne en Équateur, c’est avec grand plaisir que nous découvrons, poivre de cayenne en main, la côte nord désertique du Pérou.

Incroyable paysage... du sable à perte de vue
Incroyable paysage… du sable à perte de vue

Top premières impressions du Pérou:

  • Camions ultra chargés de foin et de canne à sucre… sur la Panaméricaine.
  • Le désert, la poussière (partout, partout, partout) et les Tuk-Tuk nous rappellent l’Inde!
  • La pauvreté est frappante. Les habitations faites en bambou ou paille tissée sont abondantes. L’autre type de construction populaire utilisée depuis plus de 2000 ans : la brique d’adobe (terre).
  • En ville,  les gens se construisent des murs de 2 à 3 mètres de haut pour entourer leurs maisons.
  • L’Inca Kola, ce n’est pas seulement une légende. Ils en boivent en quantité  industrielle de ce liquide jaune. Ça goûte comme notre cream soda.
    Après un mois de pluie en Équateur, ce paysage est le bienvenu
    Après un mois de pluie en Équateur, ce paysage est le bienvenu

     

     

     

     

    Top Pimentel (petit village près de Chiclayo):

  • Boardwalk digne de Fort Lauderdale,
  • Long quai qui avance dans la mer qui servait au transport du sucre au cours du siècle dernier. On doit acheter un billet pour y accéder et ça assure un minimum de sécurité et de surveillance,
  • Nombreux restos de poisson et fruits de mer avec vue sur le Pacifique,
  • Proximité de plusieurs sites archéologiques Chimu,
  • Pêcheurs qui utilisent les bateaux en paille totora pour pêcher dans l’eau froide du Pacifique. Ces embarcations sont utilisées depuis des milliers d’années!

Top Lambayeque, Sipan & Tucume:

  • Musée Tumbes Reales (tombes royales) qui nous plonge dans la pénombre dans le but de conserver corps et objets en cuivre recouverts d’or… À cette époque, la mort du roi entrainait le sacrifice de sa cour, ses femmes, enfants, lamas?! Malheureusement, on ne pouvait pas prendre de photo,
  • La tombe du Senor de Sipan avait été préservée intacte car on bâtissait en pyramide par-dessus la pyramide précédente,
  • Intéressant d’apprendre que suite au pillage des tombes, les recherches et la vigilance aux douanes américaines a permis de retrouver des objets jusqu’aux USA et en Europe,
  • Site archéologique en brique d’adobe (sable, eau, paille, coquillages)… c’est cool mais pour la préservation, bien que ça soit assez solide, les intempéries ont souvent raison des structures,
  • Ça ne fait que 20 ans que ces sites Chimu sont passés au peigne fin par des équipes d’archéologues… le meilleur est à venir!

Top Huanchaco et Trujillo:

  • Surf en wet-suit à Huanchaco… et toute la culture et la faune qui vient avec! Certains sont là pour surfer et d’autres pour vendre leur artisanat (argentins),
  • Bord de plage avec restos, pêcheurs, quai, terrain de jogging,
  • Manger un type de poisson différent à tous les jours,
  • Passer un après-midi dans un centre d’achats moderne et siroter un petit café Juan Valdez comme si on était chez-nous,
  • Centre de Trujillo, sa grande place, ses rues piétonnes et ses bâtiments coloniaux.

Top Chan Chan (Arco iris, Esmeralda, Huaca de la Luna…y Sol):

  • Bas-relief en terre fait par les Moche, amicalement surnommés la culture de la bouette,
  • Site où on est les seuls touristes et où on peut prendre toutes les photos qu’on veut,
  • Chiens chauds ou Viringo: ces chiens sont une espèce endémique du Pérou. Leur température corporelle est supérieure à celle des chiens de chez nous. Les ancêtres les utilisaient pour guérir les rhumatismes, l’arthrite et même la grippe,
  • Bonnes visites guidées en même temps que notre leçon d’espagnol,
  • Poche : le risque d’attaque et le manque d’indications pour se rendre aux sites.

    Chien chaud... littéralement
    Chien chaud… littéralement

Top Caral-Supe:

  • Le berceau de l’Amérique!! Visiter le deuxième plus vieux site de présence humaine au monde après la Mésopotamie!! Quelques 250 ans avant l’Égypte!
  • Ils ont commencé à excaver en 1994 et 15 ans plus tard, ils étaient admis sur la liste de protection du patrimoine de l’Unesco!
  • C’est une civilisation qui a utilisé la pierre et non la terre comme les Moche ou Chimu. La région a 20 sites, Caral est le plus gros… il y en a 8 autres qui sont à être excavés,
  • Constater que l’aide de pays étrangers permets aux Pérou de bâtir des sites de classe internationale (toilette, stationnement, petits kiosques…),
  • Le logo du Pérou est inspiré d’un pétroglyphe en forme de colimaçon retrouvé sur ce site!!

 

4 réflexions au sujet de « Le berceau des Amériques… »

  1. Je pense que je vais aller voir l’exposition: Le Pérou au Musee des beaux arts de Mtl des mon retour au Quebec. Bravo encore, toujours aussi interessant. De l’ordi de Ade! hi hi

    1. Bin sapristi! Je n’étais pas certaine de bien lire. J’ai pris une autre gorgée de café… « commentaire de Adeline »!

      Je crois que l’exposition fini très bientôt, si elle n’est pas déjà finie… malheureusement.

Laissez-nous vos commentaires