Le Christo Redendor de Rio

Mission B.A.

On quitte Tarija, le vignoble Bolivien pour atteindre la frontière Argentine. On a bien sûr échangé quelques dollars américains pour des pesos Argentins avant de s’y pointer. Le taux est de 8.8 pesos pour un dollar… plus de 3 pesos que le taux officiel. Le $US est toujours aussi en demande!!

C’est la fin de la Cordillère des Andes et du froid. Dès notre entrée en Argentine, on dort dans le SuzuCamp. Les campings municipaux y sont nombreux et bien aménagés. De plus le soleil est au rendez-vous!

Partis pour 700km, on se retrouve bloqués après 350km au milieu de nulle part pendant huit heures sur la route Trans-Chaco. Une communauté de cette région désertique est toujours en attente de revendications passées?!

Top 5 : On s’était ennuyé de ça…

  • Camping municipaux à 5$ avec eau chaude,
  • Le vin à bon prix, la Quilmes, l’eau minérale, le bon café et les medialunas,
  • Le ‘’blue’’, taux de change sur le marché noir à 8.8 pesos pour 1$ US au lieu de 5.5 pesos!
  • Les Ford Falcon,
  • Le transport en commun à prix ridicule, 20 cennes pour un trajet à Buenos Aires.

Top 5 : On ne s’était PAS ennuyé de ça…

  • Les manifestations qui briment notre vie,
  • Les chiens en liberté et leur merde,
  • Les files d’attente un peu partout,
  • L’attitude hautaine de plusieurs à Buenos Aires,
  • Les prix plus élevés pour les étrangers

On nous laisse repartir vers 22h et nous sommes à la recherche d’un endroit pour dormir. Pas facile à trouver à cette heure.

Une couple d’heures plus tard, on aperçoit enfin une station-service qui semble héberger quelques semi-remorques. Le pompiste, buvant son maté, nous offre de dormir et en échange d’un plein d’essence… Disons que c’est plus rassurant d’essayer de dormir là que sur le bord de la route. On installe les rideaux et Buenas noches chicos!

Debout vers 7h, on brasse un café sur le capot du bolide et on repart avec un sac de pan al queso

Il fait beau et chaud dans cette région désertique et tropicale à la fois. On est heureux et on se remémore les souvenirs du froid qui sévissait dans les Andes. La tuque, les gants, les douches fraîches, le frimas sur les fenêtres du train…

Rendu à Resistencia, le camping municipal est parfait. Douche chaude, parilla, site ombragé, lac et à seulement quinze minutes de marche du centro!! Perfecto!

On est rendu dans la ville qui nous permettra de stationner le bolide pour quelques semaines et se rendre à Buenos Aires pour accueillir mes parents!!

On fait le trajet Resistencia-B.A. en bus de nuit. Douze heures plus tard, on se réveille à la gare Retiro! On saute dans le metro pour prendre possession de notre chambre au OWN dans Palermo. Vive Sky Auction!!

On se rend aussitôt dans le Micro Centro sur la calle Florida pour échanger quelques dollars US pour des pesos Argentins. Encore un bon taux, soit 8.65 pesos pour un dollar US!!

On redécouvre avec joie les quartiers de Buenos Aires, ses buveurs de maté, ses restos, ses artistes, ses cafés et medialunas

Quelques jours plus tard, on prend possession de l’appartement dans Tribunales qui nous servira de repère pour la prochaine semaine avec mes parents!! C’est le même appartement qu’on avait loué avec les parents de Marie-Anne au mois de mars dernier. Si vous allez à Buenos Aires, on vous recommande grandement cet appartement!

Le lendemain, debout à 4h30, on se rend sur l’Avenue de Mayo pour embarquer dans le bus 8 qui nous emmènera à l’aéroport où l’on accueillera mes parents à 7h!

Comme convenu, ils se pointent… on essuie nos larmes, on embarque dans notre taxi et commence une escapade de près de deux semaines qui nous permettra de faire découvrir B.A., les chutes d’Iguaçu et Rio de Janeiro!!

En rafale à Buenos Aires: la plus grande avenue du monde :9 de Julio, l’Obélisque, la calle Florida, Tigre, la Casa Rosada, le steak et le vin argentin, les cafés chics, le tango, la Boca et Maradona, San Telmo et Mafalda, le Tetro Colon et les Noces de Figaro

teatro colon
teatro colon

Puis on prend l’avion (grand luxe pour nous) et on visite les sites argentin et brésilien des chutes d’Iguazu/Iguaçu!

On reprend l’avion pour Rio et ses plages de Copacabana et Ipanema, le sable qui rappelle la cassonade, le Pan de Açucar, le Christo Redendor, Santa Teresa, les favellas de Rocinho et Cantagalo…

Merci encore d’avoir fait vos valises et d’être venus nous voir durant l’hiver en Amérique du sud!!!!!

M&M

2 réflexions au sujet de « Mission B.A. »

Laissez-nous vos commentaires