Ski de fond à la Pyramide

On bat des records

Qu’est-ce qu’on a fait pour mériter un retour au bercail avec un mois de février le plus froid que le Québec a connu depuis 115 ans?

La Presse: Le mois de février le plus froid en 115 ans

Honnêtement, on n’avait pas besoin d’affronter des records de froid pour trouver l’hiver difficile. On nous demande souvent si le retour à la vie « normale » est difficile. Non.

Le travail? Correct.

Mais l’hiver!!! Grrr!!!

Quand on se plaint de l’hiver et du froid qui ne finit plus, certaines personnes dans notre entourage nous demandent : « mais vous ne faites pas de sports d’hiver ? » Sport d’hiver, sport d’hiver! Les billets de ski à 80$ pour aller se faire geler et boire des chocolats chauds à 5$ aux heures…  bof!  Alors on a fait du ski de fond autour de la propriété.

 

Lever de soleil à l'Ile des Soeurs
Lever de soleil à l’Ile des Soeurs
Avant d'aller travailler
Avant d’aller travailler

 

Ski de fond à la Pyramide
Ski de fond à la Pyramide

À moins qu’il ne faille acheter ces gros manteaux Canada Goose? Est-ce qu’on est les 2 seuls résidents canadiens à ne pas posséder un gros manteau avec un écusson sur l’épaule et un capuchon avec de la fourrure?

On mentirait si on disait qu’on ne s’ennuie pas de la Floride et de sa chaleur. À pareille date l’année dernière, nous étions confortablement installés à Fort Lauderdale avec beaucoup de famille et d’amis.

Voici, pour le fun, 2 top 5…

On s’était ennuyé de l’hiver au Québec

  • Pour avoir l’impression de revivre au printemps et d’être en extase la journée où il fait +10oC
  • Parce que quand tu nettoies ton auto, ça vaut vraiment la peine
  • Parce qu’on peut dormir avec une grosse couverture lourde
  • La blancheur de la neige vue du salon!
  • Honnêtement… on a cherché mais on n’en trouve pas une 5e!

On ne s’était PAS ennuyé de l’hiver au Québec

  • Et des pantalons ou des bottes tous sales de calcium
  • De la noirceur quand on part travailler…et quand on revient!
  • D’avoir à s’habiller comme des momies jusqu’à avoir d’la misère à bouger
  • Pour être confinés au sous-sol à s’entraîner sur les appareils
  • Parce qu’on saigne du nez si on a le malheur d’être trop paresseux et de ne pas remplir l’eau dans l’humidificateur.
  • Pour les microbes… les virus, la grippe… ouache

On célèbre bientôt notre premier anniversaire de retour à la maison et on s’amuse encore quotidiennement à se questionner où on était dans notre périple à pareille date.

8 réflexions au sujet de « On bat des records »

  1. Pauvre vous autres, consolez-vous car bientôt vous serez parti! Un beau bonjour de Fort Lauderdale il fait très beau et chaud . Bisous xx

  2. OMG I can so relate to your post…time for spring already!! And definately missing Florida!! But the days are getting longer, so you no longer have to return home in the dark. That is quite nice!!

  3. Multiples raisons d’abandonner le Québec aux séparatistes. Il y a définitivement de meilleurs endroit où vivre. Que le vaya bien!

  4. L’hiver? Quel hiver? Yo M&M ! Le bonheur c’est pas juste dans les gogounes! Nous, on s’était tellement ennuyé du froid qu’on est allé faite de la motoneige sur un glacier en Islande le 3 août dernier!!!! Lorsque mes patients me disent après 25 ans: « Mon Dieu, vous avez pas changé! C’est quoi votre secret? » Je leur réponds:  » Je baisse le chauffage et je me garde au frais! »…

    1. ha!! ha! André! Elle est excellente! Moi je pensais que mes rides s’étaient formées à force de faire des grimaces en attendant l’autobus sur le coin de la rue à -20. Dommage que je ne puisse pas me rendre au bureau en motoneige car un grand sage a déjà dit « l’équipement c’est la moitié du plaisir ». 😉

Laissez-nous vos commentaires