Villégiature à la Panaméenne: Decameron, Boquette et Bocas del Toro

Notre deuxième semaine au Panama se passe dans le luxe d’une villa au sein du ‘gated community’ du Decameron Beach Club.

Top 5

  • Vivre dans le confort d’une maison avec un jardin…bananiers et manguier!! Ça fournit plus que ce que nous sommes capables de manger!!
  • Acheter son poisson aux pêcheurs du bord de la plage
  • Être au royaume du kart de golf (vive les électriques) et de la marche réglementaire de raquettes (les maisons sont disposées en formes de raquettes)
  • Faire un 5 à 7 chez Valérie et ses parents et en apprendre plus sur les avantages de vivre au Panama!
  • Découvrir, par hasard, le festival de l’orange et rencontrer des gens supers fiers que des touristes soient à leur festival.

Nous passons ensuite quelques jours à Boquete qui est une petite ville du genre St-Sauveur ou Knowlton. Cette région est réputée pour ses pozos, son café et la culture des fleurs.

Nous y marchons le sendero de los quetzales. On n’a pas vu de quetzales! Personnellement, je crois que cet oiseau n’a jamais existé que dans l’imaginaire des ornithologues!

On tente aussi l’ascension d’une montagne pour voir les deux océans : le Pacifique et l’Atlantique. Malheureusement, c’est un PEU nuageux.

L’événement marquant de notre séjour à Boquete vient du fait que mes parents ont loué un une camionnette (pourtant on rentrait tous dans le Suzucamp avec les bagages sur le toit mais ma mère trouvait qu’on faisait un peu trop bohèmes).  Quand tu as un pick-up en location, tu peux faire des lifts a plein de monde qui marche sur le bord de la route. C’est tellement le fun de pouvoir les faire monter et de les voir sourire. « Eh! On vient de leur sauver trois heures de marche pour aller au village pendant notre seule journée de congé ». La prochaine fois que je me loue une auto, je loue un «pick-up»!

Pozos de Boquete
Pozos de Boquete

On quitte la famille qui retourne à Panama city et nous partons pour Bocas Del Toro qui se trouve sur une île. Le coin est réputé pour ses plages et le surf. Le trajet de Boquete à Bocas est un challenge. On traverse une chaine de montagnes et la route est souvent défoncée. On a un répit quand on suit un collectivo qui nous avertis en ralentissant avant les obstacles. A l’arrivée à Almirante, on doit laisser la voiture dans un stationnement payant (sans se stresser que le contenu ne la voiture soit volé) et prendre un petit bateau pour une traversée d’un peu plus de trente minutes. Pendant cette balade plutôt mouvementé en bateau, je me demande bien pourquoi je n’ai pas mis mon passeport dans une pochette autour de mon cou. Ça c’est comment je ne suis pas certaine que mon sac se rende à destination.

Notre arrivée sur l’île est marquante. On est agréablement surpris du calme. Il n’y a pratiquement pas d’autos. On marche au plein milieu de la rue.

Nous prévoyons rester quatre jours à Bocas. Nous louons des vélos et nous explorons l’île. L’expédition est agréable et nous découvrons les plages, les singes, les plantations de bois de teck…et les étoiles de mer. Wow!

En marchant sur la rue principale, on est très surpris de voir le rituel des petits diables avec le fouet et le bâton en préparation pour le carnaval.  En effet, certains adolescents se déguisent en diable et fouettent les passants qui osent marcher dans la rue. Durant le carnaval, la rue leur appartient. Ces passants sont alors équipés d’un bâton de bois pour se protéger des coups de fouets des diables. Évidemment, tout ça est un jeu qui rappelle aussi l’époque de l’esclavage durant laquelle certains citoyens n’avaient pas droit de passage dans la rue… Curieux mais tout de même intimidant. Cliquez pour voir la vidéo: Rituel du Carnaval

Nous recevons alors un email qui changera le cours de notre périple. En effet, on a un conteneur et des amis pour le partager sur un bateau qui part vendredi. On est mardi! Ça veut dire qu’on doit être au bureau de police à Panama City demain matin à 9h!! On doit faire inspecter le Suzucamp avant l’embarquement. En plus, on a 8 heures de route à se taper… Ouf!! Vacance vous dites!!

6 réflexions au sujet de « Villégiature à la Panaméenne: Decameron, Boquette et Bocas del Toro »

    1. Je vais te faire quelques DVD!! ET… tu as trouvé ton porte poussière? Sinon, je t’en envois un par la poste avec un peu de Dulce de Leche!?

  1. J’aime l’histoire du pick-up ! Moins l’histoire du rush de fin de récit… tu nous laisses en haleine !

Laissez-nous vos commentaires